www.amoureuxduvieuxlangeais.fr - 2016 DATE DE LA PUBLICATION : 1989 NOMBRE DE PAGES : 52 ILLUSTRATIONS : De nombreuses copies d’actes et de documents d’époque PRIX : 9,00 € PRESENTATION GENERALE : La révolution dans le Pays de Langeais ou comment les bouleversements, les soubresauts, les évolutions politiques,  administratives ou judiciaires vécus au niveau national ont été perçus et appliqués dans notre région.  La brochure commence par le bilan économique, fiscal ou social, fort sévère, dressé par la population langeaisienne dans les  Cahiers de Doléances servant à préparer les Etats Généraux de 1789. Ce bilan sans appel de l’Ancien Régime est partagé  par les autres régions de France. Parmi les demandes récurrentes : donner une Constitution à la France ; elle fut finalement  votée le 3 septembre 1791.  L’organisation administrative de l’Etat et des Collectivités Territoriales s’en trouve complètement chamboulée. Langeais  devient ainsi l’un des 7 Chefs-Lieux de District du tout nouveau Département d’Indre et Loire.   Les conséquences sur le Clergé ne sont pas moindres : les biens du clergé devenus Biens Nationaux sont rachetés par la  Municipalité de Langeais avec l’obligation de les revendre aux plus offrants.  Toutes ces évolutions ne vont pas sans heurts.   L’abolition des privilèges seigneuriaux donne lieu à de belles passes d’armes judiciaires et la Constitution Civile du Clergé  ne fait pas, loin de là, l’unanimité : à Cinq-Mars-La-Pile le Curé JUGE prête le serment constitutionnel mais le vicaire  MOREAU refuse, à l’image de Monseigneur CONZIE, Archevêque de Tours. Ce dernier, démis de ses fonctions, diffuse un  écrit donnant des instructions aux prêtres réfractaires souhaitant assurer le culte dans la clandestinité...   Puis vient la Convention qui apporte de nouvelles difficultés ; elle organise notamment la reprise en main du pouvoir local  par le pouvoir central ; Langeais est placé sous haute surveillance, des certificats de civisme sont délivrés, tous les suspects  sont arrêtés. Dans le même temps, la levée en masse est décrétée, l’ennemi est aux frontières, les Vendéens sont aux portes  de Langeais....   La fin de la Convention et le début du Directoire n’aplanissent pas les difficultés, bien au contraire... mais ceci est déjà une  autre Histoire...   La Révolution dans le Pays de Langeais